Forum qui a pour but de jouer au rôle play sur un jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Missives Arwel / Shanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Missives Arwel / Shanie   Ven 14 Juil - 0:22

À Arwel Date d'envoi Le 12 Juillet 1465 à 07h04
Objet Message d'une amie
Expire le 30 Juillet 2017
Arwel...

J'ai entendu ton crie, j'ai entendu le bruit...

N'étant point en Arles mes pensées ce jour son tournée vers toi... Vers notre discussion sur le "SOS AMITIE" et je ne peux que songer à ton mal être qui te ronge...

Je voulais que tu sache, que je reste une écoute et un soutien pour toi... Il est vrai que peu de monde peut nous comprendre... Mais ne dit-on pas que le silence a plus d'impact que le bruit? ? Que le chien aboie quand la caravane passe mais ne peut que faire peur sans morsures?

Pour avoir eu discussion avec quelques personnes en Arles, je suis d'avis de dire que je les ai trouvés très limité niveau discutions, tournant tout sujet sur leurs relations passé... Mais comment peuvent-ils avancer?

T'en de belles choses nous entours, les forêts, des rivières, le gueux qui, le matin, se lève pour aller moissonner son champ de blé pour donner ripailles à sa famille qui compte sur lui... Mais non il faut croire que les médisances de langue pendue son point repu....

Et nous sommes là, à écouter langue de vipère et autres mégère dénigrée leurs passé...

Vous avez été force jusqu'à présent, et vous le rester-t-en dans vostre coeur vous croirait en vous, en cet avenir que vous vous créez avec vostre époux.

Avez le peu de temps qu'il nous a été accorder pour échanger sachez tout de même que ma volière vous reste ouverte pour peu d'un pigeon messager veuille venir .

Avec toute la compassion que je puis vous offrir je vous souhaite une bien belle journée

Amicalement Sha

**************************************************************************************

De Arwel de Clérieux Date d'envoi Le 12 Juillet 1465 à 22h20
Objet Re: Message d'une amie
Expire le 30 Juillet 2017
Sha,

tout d'abord, merci, un énorme erci pour cette missive qui m'a réchauffé le coeur... Notre discussion en taverne m'avait tellement fait de bien et dès le lendemein, je me suis retrouvée en taverne avec mon compagnon et ses amis alcooliques... La discussion ne tournait qu'autour de ce qu'ils ingurgitaient... ça rampait par terre pour aller récupérer un tonneau dans la cave... Avec mon honnêteté habituelle, j'ai dit ce que j'en pensais... Lise avec ses "frérot" à toutes les phrases à l'attention de mon compagnon a même fini par me fatiguer... Finalement, je me suis même disputée avec Quercus qui le lendemain m'a envoyé une missive plutôt désagréable : pour résumer, soit je suis un peu plus enjouée en taverne et avec ses "amis", soit il m'a dit de rester chez moi, voire d'aller au couvent. En prime, il m'a menacée de me quitter... Bref, je revis exactement la mêe chose qu'au début de notre relation où il était entouré d'une "cour" qui voulait le pousser à me quitter et qu'il a fini par laisser tomber, me choisissant moi. Il semblerait qu'il regrette son choix puisqu'il m'a affirmé qu'il ne ferait plus la même chose qu'à Dié : renier ses amitiés pour moi... ça fait toujours plaisir...

Me voilà au même niveau que tous ces gens qui pleurent sur le passé dont vous parliez dans votre missive...

Je me suis vengée sur la mer mais elle a bien failli m'emmener... Comme dirait Quercus, on n'a pas idée de vouloir défier la mer quand on ne sait pas nager... Nous partons en voyage ce soir avec ses amis alcooliques - chouette - il m'a promis qu'au retour, il m'apprendrait à nager et qu'il organiserait ce dîner en tête à tête avant l'ouverture de son échoppe...

En attendant, je vais rendre visite au médecin de la ville afin de savoir ce qu'il m'arrive, je me sens tellement mal en ce moment...

Il serait temps que je me préoccupe un peu de vous... Votre voyage se passe-t-il bien ? Pensez-vous que l'on pourra se parler à nouveau bientôt ? J'ai hâte !

Je vous remercie à nouveau pour votre missive, du fond du coeur...

Passez une bonne nuit et soyez prudente sur les routes,

Amicalement,

Arwel



**************************************************************************************

À Arwel Date d'envoi Le 14 Juillet 1465 à 02h10
Objet Re: Re: Message d'une amie
Expire le 20 Août 2017
Arwel,

je prends le temps de te répondre car chacune avons nos pensées déprimante du moment et chacune vit quelques chose de forts et d'instance pour ne pas dire de pleurs et autres chaleurs qui nous manques en nostre intérieurs....

J'ai lu et relu ta missive qui ma chagriner quelque peu pour ne pas dire agacer, comment ton aimant puis t'il te juger de si mauvaise foi que cela...

Ne sommes nous pas en démocratie avec nostre propre forment de pensées de réagir quand quelque chose nous chagrine?

N'avons nous point droit de donner notre avis sur le devenir? sur la façon réelle de voir ou vivre la chose telle qu'on nous la présente?

Pourquoi diable en venir à une future discorde quand vous savez vous deux par où vous en avez passé?

L'être humain en deviendrait-il niait de toutes ces foutaises?

Mon Dieu, j'en viens à songer qu'il n'est pas plus cruel de vivre dans un passé quand nous devons songer au futur de ce présent qui se peaufine devant nos yeux...

Quant à la sœur, que cela reste entre nous, mais pour moi çà vos pas grand-chose, elle est plongée dans une haine sans équivoque bien que, je la comprenne car pas facile de se faire voler l'homme qui un jour et entrer dans son cœur pour le meurtrir et la blesser...

Mais la vie et faite de leçon... Quand bien même nous en trouvons le ton... Alors elle sera appréciée aux dépens de râle de pleur et autres labeur.

Sachant que nous ne sommes point seules à vivre de telle torpeur... Mais bien que toi et moi savons garder tête haute par fierté ou autres; ; cela nous rend plus fortes.

Je te souhaite un plus bel avenir Arwell bien que je ne connaisse point ton passé, je me doute que tu a du passé part des moments très difficiles pour ne point dire indocile.

J'ai regretté de partir à la hâte d'Arles mais mon cœur étant meurtri je n'ai pu aller au delà d'un mal qui me rongeait sur le moment... Ces jours loin de lui de mon ami on eut raison de ma plaidoirie et de ce fait je retourne sur mes pas pour le chercher car sans lui mon voyage n'a plus de sens.

Je le comprends de ne pouvoir renier ses amis vu qu'il en a besoin pour travailler mais il devrait aussi savoir vous octroyer un moment en tête à tête pour vivre pleinement vostre amour.

Je pense et cela ne tiens que de moi à le pensé, mais je pense qu'en t'invitant à aller voir les nonnes, il cherchait tout simplement à te reposer pour revenir plus en forme ...

Enfin je dirais là qu'il y a de bien belles façons de faire sans pour autant être hautain avec sa bien-aimée.

L'homme étant l'homme, il manque quelques peu de jugements et de réparti, ne sachant que parler crument croyant être sincère il en devient blessant...

Tu sais Arwell, le souci de ce monde actuel c'est que les gens ne savent que regarder leurs nombrils croyant qu'il tournera plus vite que celui de son voisin, un peu le parcours du combattant , il ne combattrons que leurs propres peurs , leurs malheurs...

Tout cela en devient pathétique, limite un peu hypocrite, alors que faire quand le verbe leurs manques mis a part picoler et rigoler pour charger leurs petitesses .

Mais voilà toi au milieu de tout ça tu en as cure, et je te comprends aisément...

La vie à tellement de belle chose à nous montrer que cette futilité en devienne dérisoire et cela nous devons choir.

Mon Dieu, je n'ai point vue l'heure passée, j'en suis encore attablé dans cette taverne notoire à te faire de l'écriturage d'un monde furibonde...

Alors pour ne point te laisser, je vais devoir reposer ma plume mais sache que mes pensées vers toi son tournée.

Avec toute mon amitié naissance, je vais quand même te souhaite un avenir plus radieux bien que je ne croit point en leurs Dieux je viendrais pas mes pensées prier pour que tu trouves un peu de bonheur dans ce monde de brut.

Je reste à ton entière écoute et je prendrais plaisir à toujours répondre à tes écrits.

Bien a toi Sha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
 
Missives Arwel / Shanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que pensez vous de la disparition des missives?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon petit paradis aux royaumes renaissants :: Entrée du paradis :: Maison de Shanie-
Sauter vers: