Forum qui a pour but de jouer au rôle play sur un jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 330
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465   Sam 8 Juil - 0:23

Cela faisait deux semaines que j'avais pris la route avec Kharg pour partir en Italie, on c'était arrêter à Carcassonne où je fis la connaissance de Shanie, un brin de femme très gentille et s'est aussi en çà ville que je fis la rencontre d'Harvey Sespture on sympathisa très vite tous les deux et je l'invitais à venir avec nous dans notre voyage.
après avoir passé deux jours en ce lieu on reprit la route pour Montpellier, pas grand-chose à dire le bas, toujours un id de requins et de pervers...rit ne change.
Le soir même nous réprime la route pour Nîmes, ville qui ne m'a pas du tout plus...repère de langue de vipère mais on y resta une nuit pour que Khaarg puisse voir ces connaissances comme il aima dire.
Nous voilà parti pour Alors, en chemin mon cheval Chanel perd un fer, il nous faut arrêter sur un noeud (bug) et attend deux jours
le matin avant notre départ j'écris à Khaarg...je suis tellement rongé de ne pas savoir si mes sentiments ne son partager que je le provoque avec la missive.
Comme je dis toujours, il y a un temps pour tout et j'en souffre de ne pas savoir et d'espère car il sait lui que je suis amoureuse de lui et de personne d'autre.
S'il savait que cela remonte à des mois entiers des mois à chasser de mon coeur ces sentiments et que la depuis peu se sont réveillés et grandisse en moi.
vous savez cet amour, si on peut appeler ça comme ça mais ces sentiments à chaque moment prendprends forme en moi, me tiraille vers le bât et me blesse en mon âme ...
donc je lui ai envoyer la missive.

À Khaarg Date d'envoi Le 07 Juillet 1465 à 09h39
Objet Re: Re: soucis
Expire le 23 Juillet 2017
Il y a un moment pour tout

Pour rire, pour discuter et pour pleurer

Il y a des moments de tendresse par forcément avec des gestes mais juste un regard une phrase un mot venu d'un espoir qui montre quelques faiblesses ouvrant une faille peut-être venue d'une politesse sans confesse.

Il y a un moment ou tout devient noir, les pensées les plus sombres resurgissent d'un lointain passé voulant amorcer une chute qui se peaufine à l’horizon sans pour autant voire de blason.

Le vide s'installe, mieux que sur des étales, les fragments d'un cœur en lambeaux voulant faire croire qu'il est beau que rien ne l’atteigne qu'aujourd'hui pour lui c'est demain.

Mais voilà, il y a des vides qu'on essaie de camoufler, enterrer aux plus profonds de nous, comme un jardinier enlevant la mauvaise herbe, nous on enlève le vilain vécu sans déconvenue.

Mais il arrive un moment, où tout nous échappe, la colère ce veux misère, elle tisse sa toile plus besoin de mettre les voiles, elle nous a cerné que dis-je berner dans ce jeu d'oublier.

Cela fait quelques jours que je réfléchis, qu'en moi gronde toute cette haine que j'ai enracinée depuis quelques mois au plus profond de moi mais, depuis quelques jours elle remonte, je n'arrive plus à penser je ne sais plus qui je suis ce que je veux être ou ce que je peux être.

J'ai cru être forte, mais en fait depuis quelques jours j'ai juste remarqué que je n'étais que l'ombre de moi-même, un mot une phrase un geste un regard tout me fait mal.

J'ai osez-te dire des choses que j'aurais dû garder pour moi, ne point les montrer justes les cacher.
Je pensais avoir fait le deuil d'un passé mais chaque personne que je croise, chaque moment que je partage, me ramène à tout ça.

Je ne veux plus souffrir, je ne veux plus pleurer et je me sens si faible, fatigué usé que je préfère ne plus parler ne plus divulgué car cela ne serre à rien sauf être jugé.

Demain, quand on arrivera à Arles ... je continuerais la route seule....

Tu me la bien dis souvent "fait comme bon te semble " que j'en viens à te prendre au mot ...

Je suis désolé, je n'ai plus la force ...


Et le soir même je passe au feu de camp histoire d'espérer le croiser le voir l'entendre...enfin des trucs de fille amoureuse hein...
Et le voilà qu'il arrive, j'en avais pas le sourire je savais pas comment trop aborder la chose mais une chose et sur je me suis pas dégonflé.
on a commencer a discuter du voyage et la on rentre dans le vif du sujet" es sentiments" et la j'apprends qu'en faite i en est rien de son coter, allant a m'accuser que je suis jalouse de sa connaissance HERMINIA de Nimes,
je lui répond que j'ai beaucoup plus de classe que ça pour être jalouse d'une fille qui donne son corps au premier venue.
Je lui explique l'histoire, mon histoire avec elle alors que je la connais pas cette catin.
il le comprends très bien et on reviens sur nous, sur mes sentiments et il m'avoue qu'en faite je suis seule a aimée seule a me ronger seule a pensées qu'il pourrais y avoir un semblent d'histoire entre nous deux.
je suis anéantie , bouleverser rien ne présageais qu'il en avais que de l'amitié pour moi.
Tout ces jours passé avec lui a mes coter a me faire miroité qu'il y aurais peut être un ptit truc , vous savez des sentiments naissants un truc qu'on ne peu contrôler .
comme je lui dis, je respect son choix mais il aurais du le dire avant , car j'ai été honnête et j'ai montrer mes sentiments et il ne ma pas repousser et encore moins dis que j’étais seule a œuvrer dans les dédales de couloir amoureux.aussi que je respect son choix..
on continue de discuter, je cache mes pleurs intérieur je suis fière je veux rien lui montrer .
La soirée devenais pesante pour moi, les cries voulais sortir, je me devais de partir, mais avant cela il me demande pour le voyage en Italie
Je lui dis que j'ai pas besoin de lui a mes coter, mais il comprends pas que je souffre que j'ai mal que je pleure , il comprends rien juste il me dis "bah part avec ton bondinet"
Et la, la colère me prends je me met debout devant le feu , je lui est dis Harvey n'est pas mon blondinet et que quand j'ai des sentiments je suis pas une femme a sauter dans les bras d'un autre.
Il me dis qu'il a jamais eu l'intension de dire une chose pareil mais voilà, moi jele prends comme tel et j'en viens avec du recul a me demander si Khaarg n'a pas été jaloux depuis le venue de Harvey dans le groupe.
Mais ..dans l'amour, ne dis ton pas que la confiance ce cultive et la colère s'apprivoise?
Enfin pour moi il a été jaloux de harvey depuis le debut, je voyais Khaarg de moins en moins et j'en avais aucune nouvelles malgré le fait qu'il soit avec nous, il restais terrer dans la pénombres .
Je suis fatigué, la soirée était dur a vivre, apprendre que l'homme qu'on aime a aucun sentiment pour vous et que le pire il a rien fait pour calmer ces sentiments, je lui en veux.
Donc je lui dit qu'une fois sur Arles je prendrais le chemin pour Italie mais sans lui.
Je lui dis que sa lui laissera d temps avec ces amis, il me repond qu'ils y sont pas mais a ce moent la moi j'en est rien a foutre, tout ce que je ressent c'est de la tristesse de la rage du desespoir et cela il le comprends pas.
je quitte le feu de camp quelques minutes plus tard le oeur déchirer l'ame en lembeaux qu'une envie pleurer, alors je me cache dans cette foret derrière un arbre acroupie je laisse aller mes larmes tout celle que j'ai contenue maintenue des jours des mois durant et je laisse aller.
Comme si il ne n'avais pas assez enfoncer il ose écrire a ma mère

De Khaarg Date d'envoi Le 07 Juillet 1465 à 22h04
Objet Re: Une missive Expire le 23 Juillet 2017 Bonjour,

C'est avec étonnement que j ai reçu votre missive. Je ne m y attendais pas du tout. Oui, vous semblez etre une personne agréable et souriante, bien qu'ayant vos propres soucis.

Le voyage se passait bien jusqu a ce jour ou votre fille m'a enfin avouée ses sentiments à mon égard. Elle est amoureuse de moi. Malheureusement, de mon coté, ce ne sont que des sentiments d'amitiés. Je n'ai nulle envie de recommencer une histoire avec une femme actuellement. Ma derniere relation m'a suffit.

Du coup, elle souhaite se passer de mes services, ce que je peux tres bien comprendre. Je ne protègerais donc plus votre fille à cmopter de ce jour, par sa volonté.

Je doute donc que nous ayons le temps de faire plus ample connaissance.

Je vous souhaite une bonne continuation avec votre famille.

Amicalement

Khaarg


Pourquoi me faire mal?

j'ai pas assez souffert ?


Dernière édition par Admin le Sam 8 Juil - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 330
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465   Sam 8 Juil - 7:58

Et je me posais toutes ces question existenciel sur le pourquoi et comment tout en laissant couler les larmes qui avais été trop longtemps retenue.
Harvey avais passer le reste de la soirée avec moi, il avais bien tenté de comprendre mon histoire ..enfin la j'étais pas la seule a la crée l'histoire ...mais peuchère il avais quand même tenter, allant jusqu’à me dire qu'il en parlerais avec Khaarg mais , je lui en avais refusé ce droit, a quoi donc aller voir un homme qui sais jouer de moie t lui demander pourquoi?
car l'heure en était qu'il niais tout de même le fait de m'avoir laisser espérer et que lui avais rien fait.
A bah non hein, un homme qui sais qu'une femme en est amoureuse et la laisse croire a un possible petit truc, vous appeler ça comment vous?
Vous l'aurez bien compris mon cœur c’était pour l'heure la misère.
On avais enfin pris la route, chacun de notre coter comme de mauvais élèves qu'on punis.
La sanction du siècle, marcher seul et voir de gauche à droit les ombres déambulant dans la forêt ou les fourrer...
La bride de chanel a la main, serrant le point, le regarde vide l'air livide, je marchais ou plutôt je errais dans cette nature endormit et au bout de quelques heures au loin des lueurs de bougies au fenêtres me fit voir qu'enfin le village de Arles était a porter de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 330
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465   Dim 9 Juil - 6:12

Cher Khaarg,

Pour une personne qui espérait tout autrement de ses semaines et mois à venir, je suis surprise de la saveur de votre plume, je me souviens de bien des choses, tout simplement parce que j'ai su regarder et écouter. Rappelez vous de tout ce qui devait être...trouvez-vous vraiment autant de joie dans l'actuel des choses et ce, même dans ce que je ne sais pas ? Vous êtes bien plus vif d'esprit et moi j'ai vue assez neigé pour n'avoir besoin de rien d'autre qu'une bonne inspiration et saisir le quotidien et accepter ses vents contraires sans pour autant cesser d'avancer et même si je connais si peu de vous, je suis convaincue de vos valeurs, le respect que vous leurs détenez est précieux.

Premièrement, je refuse toute finalité et vous n'en avez point envie, je laisse pas les gens entrer dans ma vie, dans ma famille, dans mon quotidien, dans leurs quotidiens, pour accepter de fermer porte et fenêtre simplement par grand vent.

Je ne vous dirais jamais quoi faire, et je ne jugerai jamais les décisions, mais j'encourage votre regard à s'ouvrir, à percevoir ce que vous n'avez pas envie de voir. J'ai vue des paysages dans une toute petite rencontre, la notre parmi les autres, j'ai vue des choses si évidentes.. Vous avez toujours eu une clairvoyance Khaarg n'est-ce pas ? Vous saisissez généralement l'invisible non? Pourquoi laisser un nuage, des nuages.. assombrir tout un ciel? Vous êtes conscient que le soleil brille malgré tout derrière l'opacité d'un possible firmament? Je vous assure, il y a des beautés uniques que même l'œil ne veut point voir, quel dommage ne trouvez-vous pas ?

Ont ne peux dicter aucun sentiment qui provient du cœur, même celui qui enrage, qui nous fait détester l'évidence..

Vous m'avez faite une promesse et je vous sais homme de parole, ce n'est pas toujours facile de marcher sur un chemin de roche, mais vos chausses ne sont point à vos pieds, ils sont dans l'expérience de votre vie, dans vos atouts quotidiens. Vous devriez toujours faire face à la musique.. il n'y a rien qu'ont ne peu changé ou amélioré... l'impossibilité est ce que nous choisissons de rendre inconcevable.... suffit de vouloir un meilleur lendemain...

Je vous sais respectueux, non pas parce que quelqu'un me l'a soufflé à l'oreille, mais parce que vous avez respect pour votre propre parole. Ne laissez point filer ce que vous chérissez par entêtement, vous ne devez rien à personne je vous soutiens, mais vous, vous devez à vous bien plus de considération, même si cela vous rends rageur!

Faite le bout de chemin qui vous plait, mais apprenez aussi à saisir l'image du passé comme un tremplin et non pas comme un étau.

Prenez bien soins de vous
Ma porte reste ouverte, ma fenêtre entrouverte si vous souhaitez chuchoté au lieu de frapper une salutation.
Le doute fait partie de l'ascension et non pas l'arrêt final.

Amitié, protection, respect, estime et confiance
Embellena
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Shanie qui prends forme fin Juin 1465
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hangetsu - histoire d'une cité
» Nouveau programme d'histoire-géo' contestable
» Règles Jours de Gloire sous forme de cartes heuristiques
» Rurostage les 9 et 10 juin 2012
» Guerres et Histoire n°7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon petit paradis aux royaumes renaissants :: Entrée du paradis :: Maison de Shanie-
Sauter vers: