Forum qui a pour but de jouer au rôle play sur un jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jugement de bart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 313
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: jugement de bart   Mer 10 Mai - 23:43

Monsieur le juge,
C’est avec un grand désir de justice et de vérité que je me présente à vous, puisque Gien est ma ville, l’Orléanais est mon Duché et qu’il m’importe de révéler qui sont les véritables escrocs.
Je commencerai par vous dire, Monsieur le juge, que ce procès a été ourdi pour m’intimider et me faire taire…..Mais, personne n’intimide Bartsimson et personne ne le poussera à se taire alors que les intérêts financiers primordiaux de l’Orléanais sont menacés par une folle échappée de l’asile.
Lorsque je parle d’une folle évadée de l’asile, Monsieur le juge, c’est de la maire de Gien dont je parle, elle qui détourne en secret le produit des impôts des citoyens pour son propre compte.
Par bonheur, Monsieur le juge, en plus d’être folle, Hécat, le maire de Gien, est aussi d’intelligence frustre, et de fait, la fraude va être facile à prouver.
On m’accuse de ne pas avoir payé mes impôts depuis plus d’un an !
Or, je vous laisse juge, Monsieur le juge, quel maire digne de ce nom en Orléanais laisse perdurer un tel manquement chez ses concitoyens.
Je me suis renseigné auprès des archives, Monsieur le juge, et les statistiques montrent qu’ en moyenne, entre les rappels, les injonctions, les négociations et les grosses colères, un procès intervient après trois mois de manquement, et bien sûr, il y a au préalable tout un échange de missives personnalisées et des injonctions plus fermes et toujours personnalisées.
Vous constaterez, Monsieur le juge, que si Dame Hécat, dite la folle, déclenche un procès aujourd’hui, alors que je suis de passage, alors qu’elle semble être restée dormir pendant un an en se désintéressant du sujet, cette subite précipitation a quelque chose de particulièrement suspect.
Et bien, Monsieur le juge, je vais éclaircir ce mystère.
Il y a plus d’un an de ça Dame Hécat, dite la folle furieuse, est venue me voir en grand secret à Bordeaux et en arborant une mine grave elle a déclaré que l’Orléanais était en dangers, que des forces angevines et Bretonnes complotaient une invasion et que les autorités Orléanaises levaient des fonds pour constituer une armée de défense et qu’elle était chargée, elle, Hécat, dite la cinglée paranoïaque, de collecter les dits fonds.
Son plan était simple, je ne payais plus les impôts à la mairie, mais je les payais à elle, personnellement, et elle se chargeait de gérer les livres de la mairie en les falsifiant.
Pendant plus d’un an, Monsieur le juge, j’ai remis l’équivalent de mes impôts de la main à la main à Hécat elle-même ou à un de ses envoyés.
J’appelle Dame Chocotte à la barre pour qu’elle puisse témoigner de ce qu’Hécat est souvent venu à
C’est justement parce qu’aujourd’hui je suis de passage et que je vais inévitablement parler avec des amis et que je vais nécessairement apprendre que cette histoire de fonds secrets est une supercherie qu’Hécat, dite la maboule qui roule, prend peur et tente de mettre sur mon dos l’escroquerie qu’elle a monté de toute pièce et dont le duché et moi-même sommes victimes.
A l’appuis de mes dires, Monsieur le juge, je vais appeler à la barre dame chocotte qui pourra témoigner du fait qu’Hécat est encore venu très récemment à Bordeaux pour encaisser mes sous, c’était à l’occasion du mariage de ma fille dragonia, elle pourra témoigner du fait que ce n’était pas la première fois qu’Hécat venait encaisser et qu’à chaque fois qu’elle venait nous trinquions ensemble à la santé des valeureuses armées Orléanaises que je croyais financer alors que je ne finançais que le train de vie d’Hécat dite la folle dangereuse.
J’appelle également à La barre la duchesse Xalta, dite la D très B, pour qu’elel nous confirme à quel point il est anormal et suspect d’attendre un an avant de faire semblant de découvrir qu’un citoyen de paie pas ses impôts et pour confirmer que cette histoire de levée de fond pour le financement secret des armées n’est rien autre qu’une invention née de l’imagination de l’escroc Hécat.
Je demande, Monsieur le juge, à l’égards de ce maire pervers les sanctions les plus sévères, moi, j’ai toujours dit qu’il fallait la brûler vive, mais c’est vous le juge, si vous préférez la pendre ou la décapiter je respecterai votre choix.r
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 313
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: jugement de bart   Jeu 11 Mai - 0:07

Madame le juge , proc..
Je me presente chocolatine du fondant en bouche qui coule de source dans un estomac de grand malade ... SALUTATION à vous
Je viens effectivement témoigner pour messire Bart ici présent, de sa bonne...
Bart, homme charmant gentil...(essaie de pas trop tousser à cause de mon mal de gorge du moment)
Donc Bart ici présent a été pour moi et ma famille un soutien, effectivement il m'a aidé à payer mes dettes payer tous les joujoux et autres bordel pour ma fille Leila qui entre nous soit dit et plus un monstre qu'autre chose...
Il est vrai que cette personne *montre la folasse meuresse de mes fesses de mon index" est bien venue à Bazas pour le mariage de mon amie Dragonia et donc la fille de messire Bart... Il est vrai aussi que je l'ai entendue lui chuchoter à l'oreille certaine choses dont je ne pourrais point divulguer ici même ayant moi-même honte de les avoir entendus... Surtout venant d'une personne se disant meuresse et autres diablesses...
Monsieur le juge, messire Bart a toujours payé ces dettes, pourquoi diable ne l'aurait-t-il point fait pour des taxes et encore plus pour des taxes de sa ville donc son duché qu'il aime part dessus tout.
Sincèrement monsieur le juge, je trouve cela déplorable que cette soi-disant personne, ne lui ait jamais écrit un courrier de relance, bien que les petits mots doux chuchoter à l'oreille de Bart en disaient long sur ces désirs de femme frustrés en manque de quelque chose qui pour l'heure messire Bart ne serait lui offrir.
Voyons messire le juge cette personne ce disant intègre se joue de vous, profite de son autorité de meuresse pour arriver à ces fins.
Il est vrai aussi qu'a l'église j'ai pu voir de mes yeux vus, une petite liasse de billets sortir de la poche des braies de Bart et allez directement dans la main de cette personne qui les a glissé entre ces deux "montre la poitrine de la meuresse" enfin entre ces... Excusez-moi je n'arrive point à définir ce que sait pour l'heure entre personne normalement constituer on appelle sa unepoitrine mais chez elle piouufff j'trouve pas d’adjectif qualificatif désignant ces deux choses immonde qu'elle porte en continu..." se dis que si j'avais les ^mêmes trucs je déposerais plainte contre ma mère... Paix à son âme ... Pauvre femme"
Donc voilà mon sieur le juge j’atteste ici même en ses jours avoir été témoin et avoir vu messire Bart donner de l'argent à cette meures peu scrupuleuse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
 
jugement de bart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DCA 2010] [Nécron] Monolithe Jugement Dernier
» Taille de mon Monolithe jugement dernier Scratchbuilt
» La prison / salle de jugement
» "Jugement de Verena" et "Rôdeur nain"
» John Bart.Récits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon petit paradis aux royaumes renaissants :: Maison de Lady.Vivie-
Sauter vers: