Forum qui a pour but de jouer au rôle play sur un jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 poème d'un jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 313
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: poème d'un jour   Ven 3 Mar - 7:29

Il était temps de le laisser parler
Les larmes devais couler
Le temps lui même figé
Dans cet vie, beaucoup de dualité

Les amants étaient arraché
Par leurs métier très peu gratifiant
les cloche quand a elles sonnaient
Des esclaffements de partout résonnant

Marchant dans des ruelles parsemer
D'embuches de fausseté et de rumeurs
Juger pas des langues sans pitié
Épier , jalouser par des regards rieurs

Allaient t'ils pouvoir se relever?
Dans un monde fait de manipulation
Allaient t'ils pouvoir se réveiller ?
Devant ce beau bleu de l'horizon

Seul histoire le révélerais
En temps en heures doucement
Narrer par un mage venue d'un autre temps
Elle serai appris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 313
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: poème d'un jour   Dim 5 Mar - 9:46

[ Moment d'absence, de solitude a quelque part entre son échoppe le marcher puis le port ]

Il y a des moments comme ça où tout un manque arrive, où tout nous échappe, seules les pensées chagrines parsemer de larmes chatoyante viennent prendre forme comme par magie;
Il y a des moments ou les jambes nous portent là où on si attend peu....


Ce matin-là, Shanie avait besoin de se rendre au marcher pour acheter quelques peaux et laines pour son échoppe, ayant vendu la veille le fruit de son labeur, elle se devait de confectionner d'autres vêtements un peu plus styler.

Elle se hâta de tout ranger, elle devait vite aller acheter de quoi travailler, après quelques instants de nettoyage, elle prit sa cape, quelle jeta sur ces épaules, fermant la porte derrière elle alla d'un pas décider au marcher.

Le temps était clément, un beau soleil à l’horizon pointait, la journée promettait d'être agréable malgré cette petite froideur d'une fin d'hiver.
La tête remplie d'idées vagabonde sur un monde devenu fous, elle avait marché sans se soucier ou elle arrivait.

C'est en levant les yeux qu'elle s’aperçut être sur le ponton du port ou quelques bateaux étaient amarrés, les clapotis de l'eau venant se fracasser sur les coques qui tanguaient de part et d'autre l'avaient réveillé de ces pensées.

Elle regarda vaguement autour d'elle, balayant le paysage voyant au loin quelques pêcheurs jeter leurs filets pour attraper quelques poissons histoire d’égayer le marché et qui sait peut-être bien leurs soupers.

À ces coter quelques casiers posés au sol allait lui servir de banc improviser.

Elle prit place, continuant à regarder ces pêcheurs, effectuant leurs labeurs d'une journée comme une autre se disant qu'elle aussi aurait été pêcher pour se distraire et arrêter de ruminer.

Une envie soudaine de composer, elle prit Vélin plume et encrier dans sa besace.

La tête plongée dans une immensité de vers , elle coucha en quelques instants tout ce que son cœur lui dictait.

La plume devenue légère glissait avec rapidité, noircissant en quelques secondes ce Vélin jauni


Code:
Il en est des jours ou le sol se dérobe
Sous le poids d'une âme qui façonne
L'image d'un monde devenue un orbe
Défilant devant elle comme une lionne

Il en est des jours ou le soleil se cache
Pouvant être chassé d'un coup de vent
Laissant les nuages prendre place
Dans un ciel devenu peu clément

Il en est des jours de pluie
Glissant dans un corps comme par magie
Dégoulinant dans des cœurs meurtri
Soulevant une déprime définie

Il en était des temps Jadis
Ou la joie n'était qu'ivresse
Ou le rire vivait avec délice
Dans une immense allégresse

Il en était des temps égoïstes
Ou les gestes étaient bien pensés
Ou la vie devenait fantaisiste
Ou le cœur ne pouvait qu'être lié

Il en était des temps heureux
Ou les amants d'un jour ou de toujours
Venant couvrir des mots joyeux
Dessinant une ligne sur leur parcours

Mais ce temps était devenu révolu
Ou seuls les maux masquaient de sourire
Dans un monde cruellement imbu
Ne pouvais en percevoir que des rires

Elle ne s'était même pas aperçu que sur une bite d'amarrage a quelques mis d'elle était assis l'sieur Corbac comme elle aimait à le prénommer.

Elle rangea vite ses choses dans sa besace et doucement s'approcha de lui.

Ne voulant point lui faire peur, posa une main délicatement sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
 
poème d'un jour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clément & André: Le jour de la pizza(Sortie de 25)
» Et si aujourd'hui était votre dernier jour à vivre?
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» mettre à jour ses pilotes
» Un cadeau par jour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon petit paradis aux royaumes renaissants :: Maison de Lady.Vivie-
Sauter vers: