Forum qui a pour but de jouer au rôle play sur un jeu les royaumes renaissants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adelin, suivit missive

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 380
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Adelin, suivit missive   Sam 14 Avr - 8:24

De Adelin. Date d'envoi Le 14 Avril 1466 à 10h00
Objet >>> POUR TOI !
Expire le 06 Mai 2018
PORT DE MOULINS
Bureau du Chef de Port : Adelin.
____________________

Bonjour Iora, Ma Perle,

Comment pourrais-je t’appeler autrement que " Ma Perle " vu que tu es d’une pureté et d’une beauté éclatante ? A mes yeux, tu brilles.

Notre toute première rencontre, au Bistrot du Port, fut pour le moins bizarre vu qu’elle fut la résultante d’une lettre d’excuses.

Jamais je n’aurais voulu que tu me prennes pour un grossier glouton incapable de saluer une Dame aussi avenante et aussi sympathique que toi.

Je dois t’avouer que si nous n’étions pas tombés sur Véra " la marieuse " ^^ Je ne crois vraiment pas que j’aurais osé ainsi t’entreprendre le premier jour de notre rencontre.

Mais la chance était là : Celle de faire passer un message, un désir que je ressens depuis longue date via une autre personne.

Vivre seul me pèse comme tu ne peux le soupçonner.

L’Amour pour moi est un ensemble de paramètres qui doivent former une parfaite symbiose. Un ensemble cohérent dont les premières valeurs sont : la fidélité et le respect.

C’est aussi lié au besoin de donner, au désir de partager et d’offrir à son ou sa conjoint( e) ce qu’on a de meilleur en soi avec une forme d’esprit d’aventure : Celle de partager au quotidien les joies et les peines d’autrui.

Un Ami me fit un jour savoir qu’Aimer était aussi essayer de se surpasser sans cesse. Et il n’avait pas tort car lorsque tu te surpasses, ta conjointe en profite également.

Ne crois pas que je joue au grand moraliste, mais j’ai vécu cela et je peux te dire que lorsque tu as connu " la totale ", cela te fait mal de ne plus pouvoir continuer à vivre un tel sentiment.

Certes, comme tout un chacun, j’ai mes défauts mais ce que je peux t’assurer au départ, c’est que je suis un type fidèle qui sait laisser parler son cœur.

Vrai est-il que j’ai du tempérament mais je préfère te laisser le soin de le découvrir par toi-même au gré de tes souhaits de découvertes étroitement liés à ta curiosité. A toi de m’explorer ! * rire

Autrement dit : Si Monsieur propose, Madame dispose ! * rire

Toujours est-il que je souhaiterais faire chemin avec toi, proprement et dans les règles de l’Art. Car contrairement à ce qu’on pourrait penser, Aimer est aussi un Art qui ne doit pas être pris à la légère.

Par exemple faire connaissance avec ta Maman me toucherait beaucoup et cela me permettrait de lui offrir un petit cadeau en me présentant à elle.

J’ai connu ton papa pour l’avoir aidé lors de l’agrandissement du port de Tours.

J’avais tout simplement remis les étapes à suivre à un Capitaine qui dirige la C.A.N.F. avec moi et qui est un de ses bons Amis.

Tu m’as parue affectée lorsque tu me parlais de ton papa. Il se peut que je me trompe, mais j’ai eu cette impression.

Si tel est ton souhait, sois bien certaine que je t’aiderai à le revoir car fort souvent l’aide d’autrui peut être plus efficace qu’on ne peut le croire lorsqu’il y a eu des séparations ou des conflits familiaux.

Si tu désires faire chemin avec moi, rien ne presse pour nous marier, mais je trouve que faire l’acquisition d’une propriété ensemble aurait tout son charme et nous permettrait de nous connaitre, de mieux nous découvrir encore.

Si on associe ton sens du raffinement au mien, nos désirs à vouloir vivre communément, main dans la main, je pense vraiment que nous ne saurions que former un couple lumineux de bonheur et partager des moments aussi tendres que sensuels !

Je te remercie de tout cœur pour avoir accepté de devenir tavernière au Bistrot du Port. Cela m’a également beaucoup touché.

Pour la petite histoire, j’ai créé cette taverne lorsque j’étais malade à défaut pouvoir manger ailleurs. Je ne trouvais pas de médicastre non plus.

Dès lors, tu me ferais un énorme plaisir en m’aidant pour qu’elle soit fréquentée au maximum car les taxes ne sont pas des moindres.

Ceci dit, crois bien que tu en serais remerciée car s’il y a quelque chose que j’adore faire, c’est de gâter une personne que j’aime.

Qui sait ? Il se peut qu’un jour cette taverne devienne le must de la municipalité si tu deviens Mairesse.

Sois bien certaine que si tu le devenais, je ferais tout pour t’aider à t’accomplir et jamais je ne t’empêcherai de faire ce que tu aimes. Un couple a aussi besoin de liberté.

On ne m’enlèvera jamais ma fonction de Chef de Port non plus. Je peux encore demander à être entouré d’un Adjoint le jour où je voudrai un peu lever le pied pour nous offrir un petit voyage.

Pourquoi n’irions-nous pas une fois en Touraine ? * rire

Bref … Nous avons un sacré boulot en perspective car il y aura plusieurs fêtes : la « crémaillère » de notre chaumière peu après notre installation, mes 3 ans à la C.A.N.F., nos fiançailles, notre mariage et … pourquoi pas les naissances ?

Mais je te laisse le soin de décider de tout et de les classer dans l’ordre que tu préfères !

Sois en tout cas certaine d’une chose : C’est que mon souhait le plus cher est de te rendre heureuse.

Je pense en avoir écrit assez que pour te donner un aperçu de mes qualités épistolaires non dépourvues de loyauté et de sincérité.

Je te souhaite de passer une excellente journée. Puisse t'elle être la plus " Magique " qui soit parmi toutes celles que tu as vécues !

En attendant le plaisir de te rencontrer ce soir à 20 heures, je t’embrasse tendrement et avec tout mon cœur.

Ade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 380
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Adelin, suivit missive   Sam 14 Avr - 9:09

Bonjour Ade,

Je suis très flatté d'être une perle à tes yeux, bien que j'en deviens la tienne a quelque part cela me touche et j'en suis très émue...

Tu sais pour hier soir, j'en suis venue à me poser la question de savoir pourquoi j'étais rentré dans ta taverne, moi qui généralement ne sors jamais, j'ai vu de la lumière et je suis venue...

Bien que la soirée fût riche pour moi en événement auquel je ne m'attendais pas car vois-tu Adelin, hier j'avais mon baluchon avec moi et je me préparais à partir sur Montpensier pour couper du bois en premier lieu mais surtout pour passer le temps.

Cela fait bien des mois que je n'étais pas sorti en taverne sauf pour faire comme toi aller manger après une petite maladie qui je dois dire n'a pas été soigné encore et qui est latente ...

J'ai vu en toi un homme sincère et affectueux, une de ces rares personnes qu'on aime rencontrer pour converser de la pluie ou du beau temps!

j'ai aussi vu un homme meurtri dans la chair, la peine du cœur la peine des jours sombres passés et à quelque part dans ton histoire j'ai vu la mienne...

Tous ces mois de solitude à attendre, a espéré à prier mais aussi à pleurer nos êtres chers qui nous ont marqués et que nous avons aimés!

Il est vrai que les choses peuvent aller vite comme elles peuvent être longues... Et je me dis, pourquoi je ne prendrais pas cette chance de te connaitre et d'espérer vivre cette vie que toute jeune fille aimerais avoir... C'est vrai, être la perle d'un homme et le joyau le plus précieux que je puisse porter pour vivre quelque chose de magique voire magnifique et sincèrement j'ai vraiment envie de la vivre cette vie.

Devenir ta tavernière me rend heureuse, à vraie dire, hier soir je me suis senti revivre, comme une naissance d'un moi profond que j'aurais enterré avec la mort de mon époux...

Tu as su réveiller en moi une envie de vivre, de sourire et de croire en l'humanité...

Hier soir après ton départ, avec Vera et Erandil nous avons échangé sur un sujet bien pré-çit...le baptême... Car vois-tu je ne suis pas baptisé et Vera a accepté de me faire ma pastorale et surtout elle a accepté d'être ma future marraine et Erandil à accepter d'être mon futur parrain...

Oui Adelin j'ai été marié, mais pas a l'église, mon époux comme moi-même à cette époque était si pressé qu'ont l'eu fait que nous deux, sans fête, sans repas, cela nous a point empêchés d'être heureux...

Comme je l'ai dit hier soir je n'ai connue que lui comme homme alors pardonne-moi d'avance si tu me trouves pas avenante ou très coincée, a quelque part je suis très timide et je dois même avoué que si tu n'aurais pas fait le premier pas, me connaissant moi j'en n'aurais rien fait!

Pour ce qui est de mon papa, j'ai beau l'aimée je n'ai pas forcément envié de le voir encore, maman a toujours cette peine en elle et je ne veux pas la contrarier... Elle non plus ne sort pas de son échoppe ou de la maison...

Pour ce qui est de ma future vie, comme j'ai dit hier soir, je vais proposer mon aide à Nenou quand elle sera mairesse et ainsi je pourrais apprendre les rouages de ce métier, la suite dont j'en donnerais je le réfléchirais avec ce que je vivrais .

J'ai grande hâte de te retrouver et venir me blottir dans tes bras, de sentir la chaleur d'un amour naissant me bercer et d'échanger quelques baisé passionner .

Ne t'inquiète pas pour la taverne, je ne veux rien, ça me fait plaisir d'avoir un lieu chaleureux où nous pouvons échanger quelques paroles entre personnes bien pensantes.

Je te dit a ce soir , car si je continue a écrire, on auras plus rien a ce dire, ça serais bien dommage tu crois pas.

Tendrement Iora


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 380
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Adelin, suivit missive   Lun 16 Avr - 1:26

À Adelin. Date d'envoi Le 15 Avril 1466 à 07h58

Objet un mot...

Bonjour mon tendre,

Je voulais te remercier pour la confiance que tu me témoignes et la sincérité de tes mots.

Le partage selon moi et quelque chose de primordial dans un couple, c'est un moment particulier où chaque mot prononcé doit être pesé et réfléchit pour ne pas faire mal à l'autre...

Chaque début de relation et un moment merveilleux, on se découvre, on se hume et s'aime aussi mais il arrive que ce partage de mots ne vienne pas...hors avec toi, c'est tout le contraire...

Chaque minute passée a tes côtés et une étincelle qui vient illuminer comme un arc-en-ciel mon petit monde en moi...

Mes cellules se bousculent, mon moi profond réagi et ma pensée vagabonde s’abandonne à une ronde .

Tout mes sens son en éveille, c'est merveilleux que de ressentir pareil frissonnement qui remontant dans mes entrailles vient jaillir en mon cœur.

C'est une douce solitude que je ressens en moi, pas la solitude d'être seule mais la solitude de sentir quelque chose de profond, quelque chose de bon, quelque chose de magnifique et merveilleux, une chose qu'on ne peut vivre qu'a deux!

Et voit tu, ce matin à mon réveille je n'avais qu'une envie, partager de bonheur avec toi.

Passe une belle et douce journée.

À ce soir 20 h

Passionnement Iora


De Adelin. Date d'envoi Le 15 Avril 1466 à 15h03
Objet Re: un mot...

Iora, Ma Perle,

Combien merci pour ta missive.

Tes mots me touchent et bercent mon cœur.

Lorsque je suis avec toi, je sens un réconfort et un bien-être incommensurables.
C’est comme si je me baignais à tes côtés dans un océan de douceurs qui sous un ciel bleu nuit « Soir de Paris » nous offre mille et une étoiles jetant sur nous leurs faisceaux lumineux de Bonheur.

Je sens en toi une femme exceptionnelle et je ressens également que ta douceur naturelle associée à ma gentillesse vont nous guider vers une allée de roses au bout de laquelle nous pourrons découvrir un horizon qui, aux heures crépusculaires, nous offrira des couleurs qui symboliseront : l’espoir, la sagesse et l’Amour.

Ces couleurs aux teintes chatoyantes se confondront en parfaite symbiose pour former un superbe camaïeu au milieu duquel nous pourrons nous voir en train de sourire et de nous embrasser avec une rare tendresse.

J’apprécie te toucher, sentir la chaleur de tes douces mains réchauffer les miennes et crois bien que je prie chaque jour pour unir mon corps nu au tien.

Et pourtant, je ne presse rien car je savoure aussi, avec une délectation infinie, les longs moments que nous passons ensemble avant de pouvoir nous éclater et partager ensemble des moments jouissifs à souhait qui resteront toujours gravés en nos cœur.

Je ne te cacherai, en rien, que je souhaiterais que cet impérieux désir de passer à l’acte charnel vienne de toi, telle une rose qui fait éclater ses jolies pétales pour que nous puissions connaître, simultanément, une plénitude qui durerait en raison d'orgasmes prolongés qui n'en finiraient plus de nous faire éclore dans une mousse mentyale absolue.

Avec toi, main dans la main, je souhaite tout découvrir et franchir les plus hauts sommets du haut desquels nous pourrons admirer l’œuvre que nous aurons accomplie ensemble.

A ce moment-là nous pourrons vraiment dire que nous nous serons aimés. Ce sera la consécration suprême. Le remerciement d’une lutte, d’une attention que nous nous serons réservées au quotidien en entretenant la flamme que tout couple, qui se respecte, se doit d’attiser afin qu’elle ne s’éteigne jamais !

Je t’aime de tout mon cœur et je te fais la promesse solennelle de tout mettre en œuvre afin de te rendre heureuse.

Je ne chercherai jamais à en retirer une gloire. Avoir la simple fierté d’avoir fait le bien me suffira amplement car tout le temps qui me reste pour te conduire vers la « découverte » du Grand Amour me suffira pour t’aimer.

Je t’embrasse délicatement avec tout mon cœur.

Ton Ade pour Toujours

P.S. : (HRP : Je remarque que nos missives deviennent de plus en plus riches, de plus en plus belles.
Je trouve qu’elles méritent d’être conservées.
Les poser chez nous en halle ne se fait pas car cela nous concerne. C’est intime. Elles font partie de notre secret de couple et ne sont pas destinées à nourrir les curieux.
Aussi, j’en ferai une copie que je t’enverrai dans ta boite à messages sur le fofo principal.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Admin
Admin


Messages : 380
Date d'inscription : 23/07/2014

MessageSujet: Re: Adelin, suivit missive   Lun 16 Avr - 7:37

Ade mon aimé,

Cette nuit j'ai fait un rêve, il était doux, joyeux et éphémère, tu sais, un de ces rêves qu'on aimerait voir un jour se réaliser...

J'étais là, à tes côtés, ont contemplé la lune, nous venions de faire une belle marche ensemble, ma main enroulant ton bras et nous marchons tout en discutant de chose et d'autres et là, une magnifique étoile voulant faire belle figure vint décrocher nos regards...

Ont la suivait du bout des yeux, tout en stoppant nos pas notre regard se croisa et je crus apercevoir un autre homme en toi...

Non pas un homme en fait mais un prince, tu sais celui des contes de fées, celui la même qui vient chercher sa belle pour l’emmener dans un endroit magique...

Tes yeux, étaient devenue étincelle, ton sourire illuminait l'instant et ton cœur se mit à battre la chamade...

J'étais la comme émerveiller, à te contempler, je me penchai sur tes lèvres et j'en vins à les effleurer du bout des miennes...

Puis, nous nous remettions à notre marche et au bout de quelques minutes, sur un bel arbre majestueux un hibou vint se poser...

Mon rêve hélas sans est fini ainsi mais si je devais en comprendre le sens alors je dirais que mes yeux ne voient en toi qu'un prince dissimuler dans de simples vêtements d’artisan!

Quant à ce hibou, chez beaucoup de gens , ce bel oiseau de nuit n'est qu'un mauvais présage, mais chez moi, dans ma famille, cet oiseau à grande valeur...

Il nous montre ce que nous humain ne voyons pas ou ne pouvons point toucher, car pas palpable nous nous cloisonnons à ce qui est et non a ce qui a!

Quand j'étudie mon rêve, et que j'en décortique le font, ce hibou vient me dire à sa façon que l'homme qui me porte a son bras et l'être tant convoité, et plus j'y réfléchit et plus je me dis en mon intérieur que tu es la plus belle chose qui me soit arrivée depuis quelques mois.

Plus je partage du temps avec toi et plus je trouve que nos moments son intense et profond.
Alors accepte mes remerciements pour tous les instants que tu partages avec moi .

Tu vois Ade, quoique je ne sois pas baptisé et que cette religion ne sois pas mienne, j'en viens à prié le très haut que toujours il te garde à mes côtés!

Avec tout mon amour naissant, je vais te souhaiter une belle et douce journée et te dis à ce soir .

Amoureusement Iora


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma-vie-en-rrs.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adelin, suivit missive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adelin, suivit missive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Une missive pour l'évêque d'Autun
» missive déposé par pigeon venant d'un lointain voyageur
» Missive des Lions.
» Missive de la Guilde Saint-Martin
» gambardella S3 J2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon petit paradis aux royaumes renaissants :: iorana-
Sauter vers: